Vous êtes ici : Accueil > Année 2012 2013 > Classe de CE1A > Nos sorties > Le château de Blandy-les-Tours
Publié : 30 mai 2013

Le château de Blandy-les-Tours

Fidèle au poste, Ghislaine nous a conduits au château de Blandy-les-Tours. Nous remercions au passage son charmant collègue qui lui a volontiers céder sa place pour qu’elle puisse nous accompagner !


La matinée a été consacrée à une sorte de chasse au trésor : le parcours d’observation. Pour cela, chaque classe était divisée en trois groupes. Et, muni d’un plan du château et des photos des différents indices à retrouver, chaque groupe est parti à l’aventure. Les enfants ont beaucoup apprécié la possibilité d’aller où bon leur semblait dans le château, en toute liberté. C’était magique !







Tous écoutent avec attention les consignes, puis découvrent les plans. A présent, il va falloir se repérer.


Diogo lit les consignes qui figurent sur la première page...


... Et c’est parti pour plus d’une heure d’investigations ! Heureusement, nous avons bénéficié de l’aide précieuse de Ghislaine. Voici le puits du château :


Mais, attention, un autre groupe se trouve tout près de nous... Restons discrets !

Nous nous élançons à la recherche de l’indice suivant : il s’agit de la herse.

Dans cette salle, nous découvrons le sixième indice : les meurtrières.


Ici, une petite fenêtre équipée d’un coussiège : le petit banc de pierre qui permettait de profiter de la lumière du jour.

A présent, nous voici sur le chemin de ronde :

Et voici un petit aperçu de la vue que nous avions de là-haut :



Le village de Blandy :


Une partie du château :

De fil en aiguille, nous avons pratiquement découvert tous les indices. Tous, sauf UN !!! Il nous était impossible de localiser la gargouille. Et ce n’est pas faute de l’avoir cherchée ! Si bien que nous avons dû pactiser avec l’ennemi ! Pour cela, nous avons joué au principe du "donnant/donnant". L’autre groupe avait réussi à localiser la fameuse gargouille, mais ne parvenait pas à mettre la main sur "la tête d’homme barbu". Nous avons donc conclu un accord !

 Et voici l’objet de notre convoitise :

Lorsque le temps a été écoulé, nous avons rejoint l’animatrice afin de corriger tous ensemble le résultat de nos recherches.

A l’issue des corrections, il était grand temps d’aller se restaurer ! Nous avons donc pique-niqué sur la placette située devant le château. En guise de table, les enfants se sont attablés autour d’un ancien pressoir à pommes.



La plupart a profité de cette belle journée printanière pour déjeuner au soleil enfin revenu !

D’autres ont préféré l’ombre, comme Benjamin et sa maman.

Et les grands !


L’après-midi, nous avons découvert d’autres aspects du château en compagnie de Chiarra, l’occasion pour nous de lui montrer que nous connaissions bien le sujet.

Nous avons revisité chaque tour, et nous sommes remontés sur le donjon.

Ci-dessous, les ruines d’une ancienne tour :

Sur les remparts, Benjamin nous montre comment les gardes attaquaient...


Puis se cachaient pour ne pas être atteints par des flèches ! Les créneaux étaient très utiles !

Et heureusement que Benjamin nous a montré cela, car, tout en bas, une bande de cruels barbares et ennemis de tout acabit nous menace !

Juste avant de quitter le château, une petite photo de la magnifique herse d’origine tout en bois ! Il n’en existe plus que deux en France. La seconde se trouve à Angers. Partout ailleurs, les autres sont en fer.

Ainsi s’achève notre visite ! Merci aux parents accompagnateurs et à Ghislaine, mais aussi à la météo qui a daigné se montrer clémente l’espace d’une journée !