Vous êtes ici : Accueil > Année 2009 2010 > Classe de CM1 Mr Beauvais Mme Brouard > Sorties > Une matinée à Provins
Publié : 5 mai 2010

Une matinée à Provins

 Le départ était fixé à 8h en ce jour de rentrée !

Quelques élèves se sont fait attendre ... (ils se reconnaîtront). Quinze jours de vacances et on oublie tout ! Même l’horaire du départ ! C’était moins une et on partait sans eux ...

Finalement, tout le monde était là ! aucun absent !

On se repose un peu avant cette longue journée.

Malgré les quelques minutes de retard prises au départ, nous sommes arrivés à l’heure, nos guides nous attendaient.

A peine sortis du car, nous voilà, à l’écoute de nombreuses informations : nous rentrons par la porte Saint-Jean.

Cette grande porte, avec ses deux tours, assuraient la défense de l’ancienne Route de Paris.

Nous pouvons réviser le vocabulaire appris en classe : la meurtrière.

Et on comprend beaucoup mieux en la voyant en vrai ! C’est une étroite ouverture dans une grosse muraille pour observer et envoyer des projectiles.

Notre guide nous fait remarquer l’épaisseur des murs.

Elle nous montre d’où tiraient les archers pour chasser l’ennemi. D’ailleurs nous ne sommes jamais à l’abri, nous prenons la position, au cas où ...

 Nous continuons la visite, en nous arrêtant régulièrement pour écouter notre guide.

Elle nous explique qu’ici, au XII et XIIIème siècle vivaient les comtes de Champagne. La cité est riche et heureuse en ce temps-là.

Au loin, nous apercevons la tour César.

Cette tour était le symbole de la puissance des comtes de Champagne, ce donjon construit au XII ème siècle, a rempli de nombreuses fonctions : tour de guet, prison, clocher... D’en haut, on peut voir toute la ville et ses environs.

Edifiée sur une motte, point culminant de Provins, cette tour marque l’autorité des comtes de Champagne sur Provins et sa région.

C’est le seul exemple connu de donjon octogonal dont la base est un carré. Quatre tourelles reliées entre elles par une galerie couverte, s’inscrivent dans les angles de ce carré.

Tour du comte, Tour Le Roy, Tour aux prisonniers, Grosse tour, enfin, Tour César, tels sont les noms qu’elle porte à travers les siècles.

De cette tour, on aperçoit la Collégiale Saint-Quiriace, édifiée au XIIème siècle par la volonté du Comte Henri Le Libéral, les difficultés financières du royaume, sous Philippe le Bel, la laisseront à jamais inachevée. La nef et le portail auraient dû s’élever jusqu’au bout de la place.

On termine la visite guidée par les remparts.

Ca tombe bien, on a faim !