Vous êtes ici : Accueil > Année 2011 2012 > Classe de CE1A > La vie de la classe > L’élection des délégués
Publié : 17 novembre 2011

L’élection des délégués

Nous avons longuement travaillé en Education Civique sur les principes d’une élection ainsi que sur les différentes modalités du vote, avant de procéder à l’élection des délégués de classe.

Pour l’occasion, chacun s’est muni de sa carte d’électeur.

Voici le bureau de vote, composé d’Ilona, l’assesseur et de Khalidou, le Président.

Les bulletins :

Ilona avait pour mission de s’assurer que chacun était bien inscrit sur la liste électorale. Elle vérifiait également les informations portées sur les cartes d’électeur.

Ceci étant fait, l’électeur prend chacun des différents bulletins :

Munis des bulletins, les électeurs se dirigent ensuite vers l’isoloir (pour nous, ce sera le couloir) pour faire leur choix, à l’abri des regards indiscrets.

Puis, l’on retourne auprès du Président et de son assesseur, afin de glisser le bulletin dans l’urne. Khalidou conclut chaque vote par un fier et tonitruant : "A voté !"

Ilona tamponne alors la carte d’électeur et fait signer chacun à côté de son prénom.

 Vient ensuite le moment de voter pour Ilona et Khalidou. Un second bureau tenu par Lise et Sacha, dans le rôle du Président, se met en place.

Ilona et Khalidou, côté électeurs...

Une fois le scrutin clos, nous avons procédé au dépouillement. Sacha a vidé l’urne et compté les bulletins...

De son côté, Lise a vérifié le nombre de signatures :

Lise dépliait les bulletins qu’elle tendait à Sacha. Sacha lisait les noms inscrits à voix haute.

Pendant ce temps, Amélie, au tableau, faisait des barres à côté des noms des candidats au fur et à mesure que les noms étaient appelés.

Après comptage des voix, Hugo et Tom ont été élus délégués. Voyez leurs mines réjouies !

Et voici leurs suppléantes, Farah et Jemima :

Félicitations à tous les quatre ! Quant à ceux qui n’ont pas été élus, et il y a eu des déçus, rappelons la petite phrase d’encouragement de Kaïna (elle-même candidate malheureuse !) : " Ce n’est pas la fin du monde ! Il y aura d’autres élections !" C’est sûr, quand on n’est qu’en CE1, la route est encore longue !