Publié : 27 novembre 2011

Sortie à la ferme de Filbois

 Lundi 21 novembre nous nous sommes rendus avec la classe de CE1a en sortie à la ferme de Filbois.

Celle-ci se situe en Seine et Marne à une petite heure d’autocar. A notre arrivée nous avons été accueillis par les propriétaires de la ferme. Ils nous ont d’abord présenté leur métier d’agriculteur puis nous avons rejoint une sallle dans laquelle Mme Morisseau nous a expliqué les différentes étapes nécessaires pour fabriquer le pain.

 Juste avant nous sommes allés nous laver les mains.

 Ensuite, nous nous sommes installés.

Pour pouvoir faire du pain, il faut d’abord du blé. Celui-ci est semé dans les champs de la ferme au mois d’octobre. Après quelques semaines il sort de terre. On parle alors de blé tendre.

Au mois de juillet, une fois les épis mûrs, le blé sera moissonné. Chaque épi de blé peut porter jusqu’à une quarantaine de grains.

Pour faire du pain, il faut d’abord détacher les grains de blé de l’épi. Chacun s’est donc attaché à ce travail. Heureusement pour les agriculteurs il existe une machine pour faire cela : la moissonneuse batteuse. Cette machine coupe les épis dans les champs et sépare les grains de la paille.

Ensuite, nous avons utilisé des meules pour moudre les grains. Certains ont trouvé qu’il était bien difficile de les faire tourner.

Voici nos meuniers à l’oeuvre !

Après bien des efforts nous avons récolté notre farine. Mais celle-ci n’était pas aussi blanche et douce que celle que nous utilisons pour faire des gâteaux à la maison. En effet, en passant les grains de blé dans nos moulins, nous avons écrasé l’amande (qui donne la farine) et le son (l’enveloppe du grain de blé).

Il nous a donc fallu tamiser notre farine avec de petites passoires pour séparer la farine blanche du son. Ce dernier sera donné ensuite comme nourriture aux cochons.

Après avoir bien tamisé la farine nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses et préparer la pâte de notre pain. Mais la pâte à pain doit lever pendant plusieurs heures aussi, Mme Morisseau a déjà préparé cette pâte pour nous. Nous allons devoir cependant travailler la pâte pour lui donner la forme d’un petit pain.

Chacun reçoit donc un pâton, l’étale sur la farine tamisée, l’étire, le plie, l’étire encore, le replie et cela 5 à 6 fois pour bien aérer la pâte et la rendre plus élastique.

Ca colle un peu aux doigts mais chacun s’applique pour donner forme à une jolie boule qui deviendra, espérons le un magnifique petit pain rond !! 

 

Et voici nos boulangères fières de leur labeur.

Après l’effort, le réconfort !

En effet, l’heure du repas était arrivée. La classe de Mme Gasnet nous a rejoint dans la salle et c’est tous ensemble que nous nous sommes restaurés.

L’après midi nous sommes allés à la découverte des animaux de la ferme en compagnie de M Morisseau.

Pour commencer nous avons rendu une petite visite aux moutons de la race Ile de France. Cette race de moutons et béliers donne une laine très appréciée...... mais ces animaux sont aussi destinés à la boucherie !!

 

Chaque animal a reçu son lot de caresses et de brins de paille.

Ensuite nous avons visité le coin des lapines et des lapins.

M Morisseau a pris une lapine par les oreilles (si si) pour que nous puissions compter combien de mamelles elle possède. Et bien il y en a 10 !

Ca fait beaucoup direz-vous mais....

....quand vous voyez le nombre de lapereaux auquels une lapine peut donner naissance, vous comprenez bien qu’il en faut des mamelles pour nourrir tout ce monde là.

Après les lapins, voici les jeunes poules. Elles sont agées de 4 à 5 semaines et elles doivent rester dans cet enclos sous une lampe à infrarouges pour ne pas attraper froid.

Après la visite à la nurserie nous traversons la route pour rejoindre la basse-cour et voir les poules...

... les dindons...

... ainsi que ce drôle de canard qui marche debout : un coureur indien ! 

Nous avons également découvert, bien au chaud, de jolis oeufs de poules.

M Morisseau nous a ensuite montré plein d’oeufs : de poules, de cannes, de pintades, d’oies et de pigeons

Notre dernière visite fut la porcherie. Le matin l’un des deux cochon avait amusé la classe de Mme Gasnet en sautant sur la barrière, mais cet après midi, lors d enotre passage, il semblait beaucoup plus calme.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et il allait nous falloir envisager de rentrer à l’école après avoir ramassé encore quelques noix, n’est ce pas Cheikh ?

Et surtout nous n’avons pas omis d’emporter un gros sac empli de merveilleux petits pains ronds à l’odeur appétissante.

Il fait envie n’est ce pas ?

 

1 Message

  • Sortie à la ferme de Filbois

    Novembre 2011, par vero999

    merci pour toutes ces photos qui nous font revivre la très bonne journée qu’ont passé nos bambins à la ferme de Filbois... en attendant de pouvoir faire une autre sortie peut être plus tard avec eux !