Vous êtes ici : Accueil > Année 2009 2010 > Classe de CP Mme Simon > Notre cycle "jeux d’opposition"

Articles

  • Dernière séance avec Florian - Mars 2010

    Pour terminer le cycle Jeux d’opposition, Florian nous a réservé une bonne surprise : des jeux !
    Comme d’habitude, il a fallu trouver un kimono à sa taille... et mettre une ceinture.
    Nous avons commencé par nous échauffer. Comme c’était la dernière séance, chacun a choisi son échauffement : pas chassés, marche de l’ours, roulades sur le côté, chutes, ... Nous étions tous assez drôles à regarder !
    Ensuite, Florian nous a fait refaire un jeu très amusant : à trois, on devait en se tenant très fort, (...)

  • La quatrième séance... - Février 2010

    Comme à chaque fin de semaine, notre séance au dojo était attendue avec beaucoup d’impatience.
    Après le rituel du vestiaire, de l’enfilage du kimono et des saluts, Florian nous a fait travailler les déplacements debout, et les façons de se déplacer à deux. Il nous a même fait un petit parcours dans lequel il fallait emmener son partenaire "aveugle" !
    Difficile de se laisser guider, et encore plus quand on ne voit plus rien !
    Mais trève de commentaires et place aux photos (...)

  • La troisième séance au dojo - Février 2010

    Vendredi après-midi, nous sommes repartis pour le Dojo, pour notre traditionnelle séance de jeux d’opposition avec Florian. Ce moment, très attendu par tous, clôture agréablement la semaine d’école.
    Comme d’habitude, passage par le vestiaire, puis chacun a enfilé un kimono et mis sa ceinture (ah, certains ont encore du mal, heureusement que d’autres sont toujours prêts à rendre service !)
    Echauffement avec des déplacements divers et variés, puis après nous avoir laissé chercher, Florian nous a montré (...)

  • Notre première séance au dojo - Janvier 2010

    Après un passage aux vestiaires pour se déchausser et enlever nos blousons, c’est Florian, le professeur de judo, qui nous a accueillis devant les tatamis (ce sont les tapis). Il a fallu enlever nos chaussettes et enfiler chacun un kimono avant de commencer. Ça n’a d’ailleurs pas toujours été facile d’en trouver un a sa taille !
    Il a ensuite fallu nouer sa ceinture, et là, ça n’a vraiment pas été facile du tout ! Qu’elle est longue, cette ceinture !
    Bon, ça y est, tout le monde est prêt. On monte sur (...)