Vous êtes ici : Accueil > Année 2011 2012 > Classe de CE1A > A la piscine > Le Val d’Olympe
Publié : 14 février 2012

Le Val d’Olympe

Tout le monde était très motivé ce matin, en arrivant à l’école. Et cet engouement a perduré dans le vestiaire, où certains ont entrepris une petite danse.

La classe a été divisée en trois groupes, l’équipe des Bleus, l’équipe des Jaunes et celle des Rouges. Les capitaines respectifs étaient Tom, Farah et Ilona. Chaque enfant s’est vu attribuer un bonnet de la couleur de son équipe, bonnet qu’il pourra conserver en souvenir de la rencontre.

La douche prise, tout le monde se dirige au bord des bassins où les maîtres-nageurs accueillent chaque groupe.

Quatre épreuves attendent les équipes :

- l’Olympe : il s’agit de lancer un anneau autour d’un plot, le tout en équilibre (instable !) sur un tapis flottant.

- l’Aquathlon : c’est un long parcours dans le grand bain, au cours duquel il faut passer dans un cerceau sous l’eau, ramper sur des tapis... et déposer un anneau dans un panier, de l’autre côté du bassin.

- la fresque : il faut reconstituer un paysage à partir d’éléments récupérés dans l’eau.

- le vestiaire : ce jeu consiste à habiller deux camarades et à leur faire traverser le bassin sur un radeau.

Je vous laisse, à présent, découvrir les images de cette matinée très animée.

 

Les Rouges commencent par la fresque.

Les Jaunes regagnent l’autre extrémité du bassin pour commencer l’épreuve. La motivation est là, n’est-ce pas, Sacha ?

 

Les Bleus semblent plus perplexes... Comme disait l’un d’eux, "Si l’on met des ceintures, ce n’est pas très rassurant !"

Mais leur valeureux capitaine va s’élancer le premier pour montrer l’exemple à ses troupes et les remotiver.

Et hop !

Du côté des Jaunes, on s’active. Cette épreuve demande une bonne coordination entre les équipiers et une certaine rapidité d’exécution !

Les voici en train de s’adonner aux joies de l’habillage avec des vêtements mouillés, trop grands, et difficiles à enfiler. Avez-vous déjà essayé de mettre des chaussettes avec des palmes ? C’est très pratique, très utile... et très seyant !

Le tuba dans la bouche, en guise de touche finale...

... et nos deux mannequins vedettes se préparent à affronter la traversée la plus mouvementée de leur vie, dans des tenues qui en feraient pâlir plus d’une !

Farah a chuté de son embarcation de fortune. Il faut dire que la mer était agitée, ce matin !

Mais malgré tous ces aléas, "la victoire est pour les Jaunes !", comme dirait un certain animateur dont nous tairons le nom !

Les Rouges ont maintenant pris la place des Bleus et s’apprêtent à débuter le parcours de l’Aquathlon.

Hélas, la victoire sera pour l’autre école !

Les Jaunes jouent au jeu de l’Olympe.

Pendant ce temps, l’équipe des Bleus s’affaire au vestiaire.

Et vogue le navire !

Allez, on se hâte de les déshabiller car les autres équipes vont avoir besoin de tout cela.

"Et la victoire est pour les Bleus !", comme dirait encore cet animateur exerçant, lui aussi, dans un environnement humide !

Du côté des Jaunes, on attend le signal pour s’élancer à la recherche des éléments nécessaires à la réalisation de la fresque. Si on part avant le signal, on a des pénalités.

 

Voici la fresque à reproduire :

Et les éléments nécessaires :

Et c’est parti !

Il y a ceux qui ramènent les pièces du puzzle...

... Et ceux qui les assemblent !

Puis vient l’instant fatidique. A -t-on gagné ? Oui, sans aucun doute !

L’équipe des Rouges est en train de s’habiller.

 

Ilona est enchantée à la vue du tuba que l’on lui tend !

Ici, les mines sont moins réjouies.... Il ne reste plus qu’à s’incliner : l’équipe adversaire était plus rapide !.. ou bien le tuba a été mieux accueilli !

Les épreuves se termineront sur ce magnifique lancer de Rayan, qui assurera la victoire de son équipe :

Avant de quitter le bord des bassins, nous sommes allés voir les différentes mascottes qui étaient exposées en haut des gradins.

Tout le monde a été rassuré : notre belle naïade n’était pas seule ! Nous l’avons trouvée en excellente compagnie, entre un baigneur en couche et un bonhomme de neige bien loin de sa banquise !

Pour clôturer cette rencontre un petit goûter a été offert à chacun. Une bien agréable manière de reprendre des forces !

Khalidou en a même profité pour réviser les mesures de masses :

"Ce gâteau pèse 40 grammes !" En même temps, il fallait bien ça !

De retour à l’école, chacun s’est vu attribuer un diplôme afin d’immortaliser cette rencontre.

Quant au résultat du classement, il devrait nous parvenir en fin de semaine. Le suspense demeure entier, il va falloir patienter un peu !

Mais, n’oubliez pas," l’important, c’est de participer !"